Err

Besoin d’un conseil personnalisé ? 07 86 32 17 77
Votre spécialiste pêche & chasse sous-marine à Porto-Vecchio

La pêche du thon

La pêche du thon à la traîne
 
Très pratiquée pour attraper les plus petits thons allant de 10 à 60 kg, la pêche du thon à la traîne connait un grand succès avec l’utilisation de leurres et des appâts naturels.
 
C’est d’ailleurs la technique la plus efficace lors de la pêche au gros, notamment des germons ou thons blancs.
Pour la pêche à la traîne, on utilise souvent des poissons-nageurs et des leurres à jupe, mais il faut savoir que le principal élément déclencheur de l’attaque du poisson sera le bruit du moteur du bateau ainsi que le bouillonnement de l’eau produit par les hélices.
 
Selon les conditions de la mer, la vitesse de traîne et le type de leurre utilisé, vous pourrez varier la distance de positionnement des leurres entre 10 et 50 m.
Pour ce qui est de la vitesse de traîne, l’idéal serait de traîner les appâts morts à 2,5 et 5 nœuds pour la traîne en côte et de 5 à 12 nœuds pour la traîne hauturière. D’où la pêche au thon aux leurres sera plus pratique avec des spreader bars et des teasers.
 
La pêche du thon au lancer
 
Comme le thon est un prédateur qui chasse ses proies au large, la pêche au thon à la canne au lancer s’avère être une technique très pratique et populaire.
 
En effet, elle consiste à traquer les bancs de poissons, notamment les thonidés, qui se trouvent proches de la surface.
Pour cela, on utilise généralement des poppers, des stickbaits et même des petits jigs. C’est souvent pour capturer des thons de petite taille et de taille moyenne que l’on pratique la pêche au lancer, afin de faciliter le combat. Les leurres utilisés mesurent environ 15 cm et pèsent moins de 50 g.
 
En revanche, pour la pêche au thon rouge au lancer, ce qui est très rare, optez pour des poissons-nageurs de taille équivalente ou bien des cuillères et différents types de leurres de surface.
La pêche du thon au broumé
 
La pêche au broumé
 
consiste essentiellement à attirer les plus gros spécimens, voire le thon rouge géant qui peut atteindre 3 m et peser plus de 300 kg.
 
C’est une technique de pêche assez difficile et qui requiert une grande maîtrise, d’autant plus qu’il existe une réglementation pour la pêche au thon très stricte de la pêche au broumé.
 
Afin d’attirer l’attention du poisson, il faudra jeter à la mer des proies dont il raffole, à savoir la sardine, l’anchois et le maquereau. Pour ce poisson de gros calibre, préparez au minimum 4 caisses d’appâts qui pèsent à peu près 5 kg chacune.
 
La technique sera alors de lancer un morceau toutes les 10 secondes ou 3 bouts toutes les 20 secondes. Le thon pourra ainsi suivre la tombée des appâts pour arriver jusqu’à votre embarcation.
 
Nos conseils pratiques
 
N’oubliez pas que dans la pêche du thon à la traîne, il faut reproduire un maximum de bouillonnement d’eau pour favoriser la curiosité et l’attaque des poissons sur vos leurres.
 
Le but est également de regrouper un grand nombre de poissons pour faciliter la chasse, donc essayez de limiter la vitesse de traîne de 3 à 5 nœuds en utilisant plusieurs cannes à l’eau. Les leurres à jupes de 50 à 80 lbs sont aussi très sollicités pour attraper un grand nombre de thons.
 
En optant pour la pêche au thon au lancer, sachez que les thons blancs seront vos meilleures chasses du fait de leurs tailles moyennes. Les gros thons rouges par contre se pêcheront plus facilement au broumé, avec des sardines et des anchois.
 
C’est pour ce type de gros spécimen que la pêche au thon au vif est également très efficace en tenant l’esche au milieu de l’amorce.
Bien choisir ses équipements de pêche
La maîtrise d’une technique peut être l’atout majeur d’une bonne session de pêche, cependant, vous ne pourrez pas la mettre en pratique sans l’utilisation des matériels pour la pêche au thon.
 
En effet, à chaque type de pêche correspondent des équipements adéquats qui se choisissent suivant les caractéristiques du poisson recherché, les leurres ou les appâts utilisés ainsi que les conditions de votre zone de pêche au thon.
 
Pour la technique de la pêche au thon au lancer, prévoyez une canne légère d’environ 2,40 m dotée d’une puissance de 50 à 80 lbs pouvant lancer un poids de 50 à 100 g. Les leurres utilisés ne dépasseront pas les 50 g et la canne sera munie d’un moulinet à frein garni d’une tresse de 50 lbs avec une bobine de 30/100.
Par contre, pour la pêche au broumé, privilégiez une canne puissante de 130 lbs avec une longueur de 2,05 m à 2,15 m. Pour cette approche spectaculaire, vous aurez besoin d’un siège de combat sur lequel vous pourrez affronter confortablement ce gros poisson en sécurité.
 
 
Canne Daiwa Saltiga Spinning
439,00 EUR
(-20,00%) 351,20 EUR